Construction les chiffres de l’année 2018

Retour sur les chiffres de la construction en 2018 : enquêtes, statistiques, sondages, études sur le secteur de la construction, les entreprises du BTP, l’emploi dans le bâtiment, le marché du logement neuf en France, etc.

chiffre construction 2018

Le marché de la construction 2018

Tendances générales

Après 10 ans de crise et un recul mondial des chiffres d’affaires du secteur de la construction (-25 %), en France le secteur connaît une amélioration depuis 2017.  Il affiche une croissance en volume et en CA.

De gros projets nationaux (Grand Paris) et la reprise des commandes des collectivités locales a fortement aidé.

La construction de logements neufs est à +2,8 % en 2018. Soit un net ralentissement depuis 2017. Cela représente 24 000 chantiers de moins.

En revanche la construction d’immeubles non résidentiels neufs accélère à +7,4 %. Il s’agit là de bureaux et des bâtiments administratifs essentiellement.

Les travaux d’amélioration et d’entretien comptent pour plus de la moitié du chiffre construction 2018 et sont en hausse de +0,8 %, avec de nettes disparités entre le logement (+1,5 %) et le non résidentiel (- 0,3 %).

marché de la construction 2017

marché de la construction 2018

+ 5,0 % en volume sur 2017

+ 2,3 % en volume sur 2018

La construction ressort comme le secteur le plus dynamique de 2018, réparti sur tout le territoire.

140 milliards d’euros HT de travaux réalisés par 1 104 000 salariés travaillant dans 394 000 entreprises, dont 58 000 sous le régime de la microentreprise. Soit deux fois les activités de banque et assurance.

Globalement, 2018 marque donc une poursuite de l’accélération de l’activité, mais aussi l’inflation des coûts de production.

Le montant de facturations enregistré continue d’augmenter et la croissance de l’activité en 2018 reste élevée grâce aux investissements des collectivités locales, du secteur privé, mais aussi des opérateurs publics (projets du Grand Paris Express, plan de relance autoroutier, Plan France Très Haut Débit…).

Mais il convient de relativiser, avec la nette inflation des coûts de production (+3,5 %) due en partie aux prix des produits pétroliers.

Recrutement btp

Recrutement

30 000 postes ont été créés par les entreprises du bâtiment en 2018 :

  • 24 000 emplois salariés
  • 6 000 postes intérimaires en équivalent-emplois à temps plein (ETP)

Les chefs d’entreprises ont recruté et cette tendance semble s’inscrire dans la durée pour les métiers liés à la route, aux canalisations, aux travaux électriques ou aux travaux souterrains.

Le recrutement a été en 2018 l’un des défis majeurs de la construction : manque de main d’œuvre qualifiée ! L’activité de 1 entreprise sur 2 est contrainte par le manque de personnel. L’année 2018 s’est conclue par la création de 10 000 postes supplémentaires.

Sur les 1 104 000 salariés du BTP en 2018 :

  • 32 % ont moins de 35 ans
  • 40 % ont 35-50 ans
  • 28 % ont 50 ans et plus

200 000 embauches sont attendues dans le secteur au cours des 5 prochaines années.

Hausse des heures travaillées par les ouvriers 

En dépit d’une explosion des heures chômées pour cause d’intempéries, le volume d’heures totales travaillées est largement porté par les heures travaillées par les ouvriers permanents.

Leurs effectifs continuent d’augmenter (+2,3 % comparé à octobre 2017).

Les embauches sont également dynamiques pour les catégories ETAM et cadres.

Date

Heures totales travaillées sur les chantiers

1er trimestre 2018

96 000

2e trimestre 2018

102 000

3e trimestre 2018

90 000

4e trimestre 2018

100 000

Les ouvriers représentent plus de la moitié (54 %) des effectifs des entreprises des Travaux publics.

Répartition par catégorie professionnelle des 1 104 000 salariés du bâtiment en 2018    

IAC

8,4 %

Ouvriers

70,8 %

ETAM

20,8 %

Mises en chantier 2018 (Source : INSEE)

Répartition par catégorie professionnelle des 1 104 000 salariés du bâtiment en 2018    

IAC

8,4 %

Ouvriers

70,8 %

ETAM

20,8 %


Statistiques permis de construire et mises en chantier 2017

Statistiques permis de construire et mises en chantier 2018

174 000 logements individuels

262 000 logements collectifs

165 000 logements individuels

253 000 logements collectifs


Nombre de permis de construire 2018  

34 055 000 m2 de surface de plancher mise en chantier soit : 

  • Bâtiments administratifs  :  4 404 000 m2
  • Bâtiments industriels et de stockage  :  7 950 000 m2
  • Bâtiments agricoles  :  6 237 000 m2
  • Bureaux  :  3 993 000 m2
  • Commerces  :   3 224 000 m2

Nombre de construction de logement en France au cours de l’année 2018

418 600 logements mis en chantier

  • 177 500 logements individuels    
  • 241 100 logements collectifs        
 

Investissement en construction (en milliards €) (Source : INSEE)

investissement en construction

 

Prix des travaux et coûts par métiers

 

En 2018, les coûts ont augmenté de +1,1 % (INSEE).

La croissance est là encore plus importante dans le secteur non résidentiel (+1,3 %) que dans le résidentiel (+0,9 %)

À noter que les coûts liés aux travaux des installations électriques étaient en chute de – 0,7 %, alors qu’ils ont représenté 17,5 % des opérations.

Les prix en plomberie sont en hausse de +0,2 %, en stagnation dans la menuiserie et en croissance de 0,1 % dans les autres travaux de construction spécialisés.

À eux seuls, ces quatre domaines représentent plus de 73 % des chantiers d’entretien-amélioration du bâtiment.

Les augmentations de prix les plus remarquables de 2018 ont été constatées dans les segments de la couverture et la plomberie, avec respectivement +2,4 % et +2,2 %.

 

Répartition par secteur des mises en chantier 2018 (Source : FFB)

Gros œuvre

32,5 %

Second œuvre

67,5 %

Logement     

87 milliards €

Hors logement

53 milliards €, dont :

  • Neuf   : 21 milliards €
  • Entretien et amélioration : 32 milliards €

Les entreprises du BTP

En 2018 :

  • 61,5 % des entreprises de BTP ont entre 1 et 10 salariés
  • 29,2 % ont entre 11 et 50 salariés
  • 8,5 % entre 51 et 500 salariés
  • 0,8 % plus de 500 salariés

Commande publique

Plus de 2/3 de l’activité des entreprises de BTP ont dépendu de la commande publique, avec plus de 40 % de l’activité du secteur provenant des collectivités locales :

  • 31,3 % communes et EPCI
  • 7,6 % conseils départementaux
  • 1,9 % conseils régionaux

Celles-ci ont investi :

  • 0,5 milliard € en travaux en site maritime ou fluvial
  • 0,6 milliard € en travaux souterrains
  • 1,2 milliard € en fondations spéciales, sondages, forages
  • 1,4 milliard € en voies ferrées
  • 13,1 milliards € en travaux routiers
  • 3,1 milliards € en ouvrages d’art et équipement industriel
  • 5,4 milliards € en travaux électriques
  • 6,6 milliards € en terrassements


Leave a Comment:

Recevoir des conseils, offres et newsletter : gratuit et sans engagement