Obtenir le précieux titre de Maître Artisan : nos conseils

Obtenir le précieux titre de Maître Artisan

La reconnaissance d'un savoir-faire est toujours un gage de qualité et un signe de confiance facilitée pour les clients. Deux raisons pour lesquelles les entrepreneurs et artisans du BTP peuvent aspirer au prestigieux titre de Maître Artisan.

  • Chaque maître d'ouvrage aimerait confier son chantier aux meilleurs professionnels pour avoir une garantie d’un travail de qualité. 
  • Le titre de Maître Artisan est une distinction qui témoigne de la qualité du travail exercé par l’artisan distingué et reconnue par ses pairs.

Cette page présente les titres d’Artisan et de Maître Artisan, avec leurs différentes caractéristiques.

Nous définirons dans un premier temps ces deux titres respectifs ainsi que les conditions pour être considérés comme tels, sans oublier les avantages liés à ce statut.

D’Artisan à Maître Artisan

Le mot Artisan renvoie à un chef d’entreprise indépendant assurant la responsabilité de l’entreprise (il est également possible qu’il partage cette responsabilité avec son conjoint). Nous l’écrivons ici avec un A majuscule puisqu’il s’agit d’un titre officiel qui obéit à une réglementation.

Le statut juridique de l’Artisan est défini par les conditions suivantes :

  • Son activité professionnelle doit être liée à :  la fabrication,  la transformation, la réparation,  les prestations de services dans le domaine de l'artisanat, etc.
  • L’Artisan ne peut employer plus de 10 salariés au moment de la création de son entreprise.
  • Il ou elle  se doit d'être économiquement indépendant :  les tâches exercées par l'entreprise ne doivent pas être pour le compte d'une autre entité, morale ou physique.
  • L’Artisan se doit d'être immatriculé au Registre des métiers : cette inscription se fait auprès des Chambres des métiers et de l’artisanat, sous dépôt d'un dossier.

Il existe des conditions essentielles, nécessaires pour travailler en tant qu’Artisan officiel et reconnu en tant que tel.

La carte professionnelle d’Artisan

Chaque artisan possède une carte professionnelle qui atteste de son inscription au Registre des Métiers et de l'Artisanat. Pour le chef d'entreprise artisanale cette carte permet :


  • d’avoir le statut professionnel d'un Artisan reconnu : elle est une sorte de garantie de savoir-faire (label qualité artisan)
  • d’attester de la maîtrise des gestes professionnels ainsi que des règles de sécurité lors de l'exécution des tâches
  • de répondre aux obligations d’assurance de l’entreprise
  • de différencier l'entreprise des autres entrepreneurs non déclarés.

Rappel des conditions pour être Artisan

Le statut d'Artisan est choisis lors de l'immatriculation à la Chambre des métiers et de l'artisanat. C’est une reconnaissance professionnelle. Le demandeur doit remplir les conditions suivantes:

  • être titulaire d’un diplôme spécifique ( au minimum CAP ou BEP selon le métier)
  • à défaut du diplôme, posséder un titre équivalent homologué auprès du Répertoire national des certifications professionnelles 
  • être titulaire d'une attestation de capacité professionnelle
  • avoir au moins une expérience professionnelle de 3 ans dans un métier d'artisanat

Les statuts de l’artisanat

Il existe plusieurs statuts liés à l’artisanat:

  • Le statut d’artisan d’art (maître artisanat peintre, figuré par un logo maitre d’artisan art)
  • Le statut d’artisan photographe
  • Le statut d’artisan commerçant
  • Le titre de Maître Artisan

Intéressons-nous au titre de Maître Artisan.

Le Maître Artisan : définition

 statuts de l’artisanat

Le titre de Maître Artisan représente la plus haute distinction dans le domaine de l'artisanat. Il témoigne de la qualité du savoir faire acquis, manifesté et transmis par son titulaire.

Dans le secteur de l'artisanat, plusieurs diplômes ou formations permettent de travailler comme Artisan. Mais les Maîtres Artisans sont souvent des chefs d’entreprise,  qui ont valorisé leur savoir faire et leur activité pendant plusieurs années, et bien souvent formé des apprentis.

MOF et MAF


Dans certains corps de métiers, il existe des concours pour déterminer le Meilleur Ouvrier de France(MOF) ou le Meilleur Apprenti de France (MAF).

Au delà de la formation reçue, le titre de Maître Artisan n’est pas ouvert à tous puisqu’il faut au préalable remplir un certain nombre de critères.

Pour aspirer au titre de Maître Artisan, deux cas sont possibles.

1) Avec diplome

  • Être immatriculé au Répertoire des métiers
  • Être titulaire d'un brevet de maîtrise ou d'un diplôme équivalent
  • Avoir au moins 2 ans d'expérience professionnelle dans le métier pour lequel vous êtes diplômé.
  • Avoir des connaissances en gestion psychopédagogique  correspondant à celles des détenteurs du brevet de maîtrise.

2) Sans diplôme

  • Être immatriculé au RM depuis au moins 10 ans
  • Justifier en cas de non possession de diplôme d'un savoir-faire reconnu dans le domaine de l’artisanat ou de la participation à une formation dans le domaine.

La requête devant être accompagnée de tous les documents justificatifs.

Comment faire la demande du titre de Maître Artisan ?

Vous devez  soumettre votre requête auprès du Centre de formalités des entreprises (CFE) de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de votre localité.

Celui-ci se chargera de vous soumettre un dossier que vous remplirez et déposerez. Il  doit contenir les éléments suivants:

  •  Les justificatifs d'expériences ou de diplômes
  •  Une lettre de motivation attachée à votre demande
  • Tous les éléments pouvant justifier ou attester une formation dans le domaine de l'artisanat
  • La fiche d'information à remplir

Après le dépôt du dossier, le processus d'attribution peut suivre son cours. Il est réparti en plusieurs étapes jusqu'à la remise titre proprement dite.

Étape 1:  Demande du titre de maître artisan auprès du CMAD

  • Enregistrer la demande auprès du CMAD
  • Analyser et compléter le dossier
  • Le CMAD accuse réception du dossier et demande des pièces complémentaires si nécessairea

Étape 2: Entrer en contact avec la CRMA et sa commission

  • La CRMA et sa commission sont saisis
  • Délai de 10 jours ouvrables au cas où le dossier est complet.

Étape 3 : La commission régionale se réunit

  • Délai de 45 jours ouvrables pour statuer à compter de leur saisine par la CMAD
  • Recueil obligatoire de l'avis d'un expert par la CRMA
  • Réunion de la commission régionale pour statuer sur les demandes de titres
  • Soumission de leurs décisions aux artisans demandeur par la CRMA

Étape 4: remise effective du titre par la CEMAD aux artisans demandeurs

  • Remise du titre et des logos(logo Maître Artisan)La CEMAD initie une action événementielle.
  • La CEMAD  initie une action événementielle.
  • Réception de l’autocollant Maître Artisan

Ne pas confondre avec MAC


On peut également devenir MAC ( Maître d’Apprentissage Confirmé). Sachant que l’aptitude de maître d’apprentissage est requise comme l’un des critères pour prétendre au titre de Maître Artisan.

Bien que le statut de MAC ne soient pas impératifs pour être Maître Artisan (seul le nombre d’apprentis formés étant requis), il peut également être un atout vers l’obtention du titre.

Critères pour devenir un MAC


Tout comme le terme Maître Artisan, l’expression Maître d’Apprentissage Confirmé est apparue suite à une forte volonté de valoriser les compétences du maître d’apprentissage.

Pour cela, il existe des critères bien précis :

  • Avoir une expérience dans le métier justifiée d’au moins 5 ans
  • Justifier d’une expérience professionnelle de 2 ans en tant que tuteur d’un jeune possédant un contrat d’apprentissage ou tout autre contrat d’inscription en alternance.
  • Avoir du savoir faire et des compétences avérées en tutorat et pédagogie.
Comment faire la demande du titre de Maître Artisan ?

Pourquoi vouloir devenir Maître Artisan ?

Plusieurs avantages sont attachés au titre de Maître Artisan:

1. Le prestige et la reconnaissance

L’obtention du titre permet d’affirmer et valoriser le savoir faire professionnel acquis au terme d’efforts, de travail et de temps.

L’obtention du titre peut vous valoir d'être reconnu comme un expert dans le domaine, ce qui vous permet de sortir du lot par rapport à la concurrence. Dans certains métiers d’artisanat, les gens sans scrupule ayant usurpé leur titre ont parfois créé du tort à la profession. Ce titre redore le blason du métier.

2. Le renforcement de la relation client 

Il est plus facile pour un client de remettre son chantier à un Maître Artisan dont les aptitudes sont certifiées par un titre honorifique officiel qu’à un entrepreneur ou artisan classique.

En effet il est plus rassurant pour un maître d'ouvrage en quête d’une bonne qualité de travail de solliciter un professionnel aguerri dont le titre sonne comme un label et une garantie d’expérience et d’expertise dans le domaine. C’est à dire un gage de sérieux et de fiabilité !

3. Une conquête facilitée de nouveaux marchés 

Le déroulement d'un chantier est  divisé en plusieurs étapes dont l'une consiste à répondre à des appels d'offres .

Le maître d'ouvrage et son architecte lors du choix des entreprises retenues pour le travail, prennent en compte le niveau d’expertise et d'expérience des différents candidats.

 Le titre de Maître Artisan sera dans ce cas un avantage pouvant aider l’entrepreneur à remporter le marché.

Recevoir des conseils, offres et newsletter : gratuit et sans engagement