Les conditions et étapes pour embaucher un salarié du BTP

embaucher des salariés dans le btp

C’est un travail conséquent de créer une entreprise et de faire les démarches de statut, de financement, d’inscription au Registre des métiers, l’administration, etc. Félicitations d’avoir parcouru toutes les étapes pour la création de votre entreprise BTP.

Mais pour autant, il reste une étape déterminante de laquelle dépend la viabilité de votre projet. Et qui n’est pas toujours la plus simple de toutes : trouver les bons employés et salariés pour vous accompagner dans votre mission. 

La réussite d’une entreprise dépend aussi de la qualité de la main-d’œuvre.

Car une décision d’embauche ne se prend pas à la légère, découvrez ici les différentes conditions et étapes à suivre pour recruter des salariés du BTP et nos conseils pour un bon recrutement. 

Quel prévisionnel pour faire fonctionner votre entreprise et recruter dans le bâtiment ?

Créer une entreprise est une chose, la rendre fonctionnelle dans le temps dépend du prévisionnel financier.

Tout entrepreneur est appelé à prévoir un fond de fonctionnement appelé prévisionnel financier, qui est en réalité la partie financière du business plan.

L’objectif est de montrer de façon chiffrée les conséquences du développement d’un projet de création d’entreprise. On l’établit sur une période de 3 ans.

1. Le chiffre d’affaires prévisionnel

L’imprécision de la date du premier chantier rend difficile l’évaluation du chiffre d’affaires prévisionnel, mais une prospection à l’avance du marché serait un atout vers la résolution de ce problème.

Le Chiffre d'Affaire : pas toujours facile à estimer

Certains entrepreneurs préfèrent passer par la sous-traitance dans un premier temps afin d’évaluer les différentes dépenses liées au projet et d’avoir une idée claire d’un éventuel chiffre d’affaires prévisionnel.


Le prévisionnel financier ne se limitant pas seulement au chiffre d’affaires, mais prenant également en compte les charges prévisionnelles (dont la main-d’œuvre).

2. Les charges prévisionnelles

Pour une entreprise BTP, les charges prévisionnelles sont les suivantes :

  • La consommation énergétique
  • La formation du personnel
  • Les dépenses publicitaires
  • L’entretien du matériel
  • L’entretien et stock de matériaux
  • L’assurance
  • La location du matériel

3. Les investissements de démarrage

La création d’une entreprise a besoin d’investissements pour le démarrage des activités. Une bonne budgétisation est nécessaire puisqu’ils ont une influence sur le plan initial de financement.

Ces investissements doivent figurer dans les dépenses prévisionnelles et non dans les immobilisations.

Attention au statut juridique de l’entreprise

La possibilité d’ajouter ou pas des investisseurs futurs après le démarrage des activités dépend du statut choisi pour l’entreprise au départ.


Le seul statut qui permet l’ajout futur d’investisseurs après le démarrage de l’activité est celui de la société unipersonnelle : L’EURL, La SASU

4. Les recrutements et le personnel intérimaire

Pour démarrer une activité dans le bâtiment vous aurez vraisemblablement rapidement besoin de recruter du personnel directement, ou par intérim.

En cas d’embauche directe, vous avez besoin de budgétiser 45 % à 50 % des charges patronales en plus du salaire brut de l’employé. Pour ce qui est de l’intérim, il est nécessaire de budgétiser le double du taux horaire du salaire normal de l’employé sur le marché.

Avant le lancement de l’activité, il est très important de s’assurer d’avoir des fonds nécessaires pour le fonctionnement, d’où la nécessité d’établir comme nous l’avons vu un plan financier prévisionnel.

Le fond pour le recrutement faisant partie de ce plan financier et sachant que le recrutement est un acte légal, il convient de préciser que la loi prévoit des conditions et des étapes dans lesquelles il doit être fait. Respectez toujours le Code du travail.

Formalités d’embauche des salariés BTP 

L’embauche d’un salarié dans le domaine du BTP impose non seulement le respect des dispositions communes à tous les autres secteurs d’activité, mais aussi une réglementation spécifique propre à ce secteur.

  • Vous avez des chantiers en vue ? 
  • Vous avez tout simplement besoin d’embaucher pour le lancement de votre entreprise ? 

Plusieurs formalités administratives ou déclaratives doivent être faites.

1. La Déclaration préalable de l’embauche (DPAE)

Cette déclaration doit se faire auprès de l’URSSAF (Union de Recouvrement pour la Sécurité Sociale et les Allocations Familiales) 8 jours au plus tôt ou le jour de l’entrée en poste de l’employé recruté.

La DPAE permet d’effectuer plusieurs démarches administratives pour enregistrer le salarié :

  • Demande d’adhésion du salarié à un service de santé au travail
  • Immatriculation du salarié à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie
  • etc.

Après l’enregistrement à la DPAE, le salarié doit recevoir en retour un accusé de réception. À défaut de cela il pourra disposer d’un contrat d’embauche écrit, mentionnant le destinataire de la déclaration d’embauche.

Formalités d’embauche des salariés BTP

2. L’inscription sur le registre du personnel 

L’inscription auprès de la DPAE finalisée, vous pouvez passer à l’étape de l’inscription sur le registre du personnel.

En effet toutes les nouvelles recrues de l’entreprise doivent figurer sur le registre du personnel. Vous devez dans ce cas préciser des éléments suivants :

  • Identité du salarié : Nom, prénoms, date de naissance, nationalité et sexe
  • Nature du contrat du salarié bâtiment conclu : Travail à temps partiel, contrat à durée indéterminée, contrat à durée déterminée, Contrat d’apprentissage, mise à disposition temporaire par une entreprise tierce.
  • Le type de carrière : Qualification, emploi, date d’entrée dans l’entreprise, date de sortie de l’entreprise
  • Cas de travailleurs étrangers : Numéro d’ordre et type de titre valant autorisation de travail.

3. Enregistrement auprès de la caisse de congés payés et d’un organisme de prévoyance. 

Vous ne devez pas oublier de déclarer votre personnel auprès de la caisse de congés payés dont relève votre entreprise.

Vous pouvez ensuite passer à leur inscription à une mutuelle et organisme de retraite complémentaire auprès desquels les salariés bénéficient de certaines garanties.

Carte BTP dirigeant

Autres renseignements et documents

Il est du droit du salarié BTP de recevoir de vous un certain nombre de documents nécessaires dans l’exercice de son travail.

  • Un contrat de travail pour salarié bâtiment
  • Les équipements de protection individuelle
  • Une copie de la déclaration préalable à l’embauche
  • Les documents détaillés de mise en place du régime des frais de santé, de la prévoyance ou de la retraite
  • La carte BTP délivrée par la caisse de congés payés.
  • Le registre d’accueil contenant les règles de santé, de sécurité ou de discipline

Carte BTP dirigeant

D’après le code de travail, tous les employés qui dirigent, organisent, accomplissent même à titre occasionnel, accessoire ou secondaire dans le domaine du bâtiment et travaux publics nécessitent une carte BTP

Visite d’information et de prévention

visite d’information et de prévention de la Médecine du Travail.

La loi prévoit dans les trois mois qui précèdent la prise effective du poste une visite d’information et de prévention de la Médecine du Travail.

Au cas où l’employé est affecté à un poste à risque professionnel, la visite d’information et de prévention est remplacée par un examen médical d’aptitude.

Le recrutement dans le secteur BTP doit donc suivre ces différentes étapes. Mais avant d’en arriver là, il faut dans un premier temps trouver des ouvriers qualifiés !

Comment trouver des ouvriers qualifiés pour le secteur BTP ?

L’un des problèmes majeurs rencontrés par les entrepreneurs du bâtiment est de trouver des ouvriers qualifiés.

Ne nous le cachons pas, le recrutement est souvent la bête noire des entreprises BTP.

En France le secteur du BTP compte environ 401 100 entreprises de bâtiment, 1 051 000 salariés et un chiffre d’affaires d’environ 124 milliards €. Bien que le taux de chômage reste élevé, une multitude de postes restent à pourvoir dans le secteur du bâtiment.

Étant donné que la qualification est le facteur nécessaire à l’embauche dans le secteur, plusieurs entreprises BTP peinent à trouver des ouvriers qualifiés.

La question qui demeure est donc : comment recruter dans le BTP ? Les options suivantes s’offrent à vous :

Engager un étudiant en formation dans le BTP comme :


Il existe plusieurs écoles dispensant des formations dans le domaine du bâtiment. La conclusion d’un contrat avec ces établissements avec pour objectif de les amener à exiger un stage annuel obligatoire à chacun de leurs étudiants est un facteur pouvant garantir une main d’œuvre qualifiée aux entreprises du BTP.


En fonction du niveau d’étude, le stagiaire peut se voir confier des tâches plus ou moins techniques, devenant ainsi un collaborateur important dans une entreprise avec peu de main-d’œuvre de qualité.

Une autre solution serait de recruter un étudiant alternant entre les cours théoriques de l’école et la pratique en entreprise. Ce qui serait de loin bénéfique pour les deux parties.


Cet étudiant, recruté de manière définitive à la fin de sa formation par l’entrepreneur pourrait être une main-d’œuvre de grande qualité pour l’entreprise pouvant encadrer d’autres éventuels apprentis.

Une autre solution serait de mettre sur pied des emplois pour ouvrier polyvalent bâtiment afin d’avoir des employés multitâches pouvant être un atout considérable, vu la rareté de la main-d’œuvre qualifiée sur le marché du travail.

Les formateurs dans le domaine du bâtiment

Les principales questions sur lesquelles planchent les entrepreneurs BTP sont :

  •  Comment avoir des salariés qualifiés ? 
  • Où et comment trouver un ouvrier BTP ?

Heureusement il existe plusieurs types d’écoles dispensant des formations en bâtiment.

  • Les écoles spécialisées
  • Les lycées privés et publics
  • Les centres de formation d’apprentis
  • Les Compagnons du Devoir

Où trouver une cvthèque BTP ?

Pôle Emploi et les agences d’intérim

Si vous souhaitez avoir accès à la plus grande liste de chercheurs d’emploi vous pouvez vous adresser à Pôle emploi. Il suffit de se rapprocher de l’agence régionale ou départementale pour manifester son besoin.

Les agences d’intérim peuvent également vous aider à trouver dans leurs fichiers, des profils appropriés à votre besoin.

Les plateformes (sites) spécialisées dans le BTP

Il existe des plateformes spécialisées dans le bâtiment et travaux publics qui donnent la possibilité aux professionnels du secteur en quête d’emploi de laisser leur CV dans leur base de données.

Cette option est non négligeable pour les entrepreneurs du domaine du bâtiment en quête des CV de travaux publics. Pour cela, vous devez avoir un exemple de CV maçonnerie ou encore un exemple de cv cadre correspondant au profil recherché. Vous pourrez par la suite prendre contact directement avec le concerné pour un entretien.

Mettre fin à un contrat de travailleurs

Les motifs pouvant amener au licenciement d’un salarié BTP sont nombreux. 

Prenons l’exemple le plus répandu : le licenciement pour insuffisance professionnelle.

Les manquements pouvant être considérés comme une insuffisance professionnelle sont les suivants :

  • De façon répétée le salarié n’arrive pas à respecter les délais
  • Le salarié se trouve dans l’incapacité d’accomplir les tâches que vous lui avez attribuées
  • Le salarié commet de façon répétée et rapprochée des erreurs
  • Etc

Vous devez vous assurer au préalable que :

  • Les tâches que vous lui attribuez relèvent de son domaine de compétence,
  • Relèvent des missions et attributions contractuelles
  • De mettre à sa disposition des moyens nécessaires pour l’accomplissement de sa tâche
  • Vous assurez également qu’un temps d’adaptation et de formation lui a été accordé

Toutes ces conditions étant réunies vous pouvez :

  • Établir une liste des insuffisances professionnelles du salarié
  • Établir l’incident négatif des erreurs commises par le salarié sur les résultats de l’entreprise
  •  reprendre le contrat de travail
  • Discuter avec lui pour essayer de trouver une solution

Au cas où il n’y a pas d’amélioration après toutes ces étapes, vous pouvez vous séparer de l’employé.

En somme, le recrutement dans le domaine du BTP est soumis à plusieurs conditions et comporte plusieurs étapes.

Malgré la rareté de la main d’œuvre qualifiée sur le marché du travail, il existe des écoles de formation les ouvriers du BTP ainsi que des plateformes facilitant le recrutement dans ledit domaine.

Toutefois la loi prévoit également des conditions de rupture d’un contrat de travail BTP pour divers motifs.

Notre conseil dans tous les cas est de vous rapprocher d’un avocat spécialisé dans le droit du travail, afin d’éviter toute « coquille » qui pourrait vous conduire aux Prud, Hommes.