Achat ou location de matériel professionnel BTP : quoi choisir ?

achat location matériel professionnel

Souvent, le dilemme pour les entrepreneurs du bâtiment oscille entre la location matériel professionnel BTP et l’achat location matériel professionnel. En particulier pour les entrepreneurs qui se lancent et qui n’ont pas nécessairement la trésorerie pour acheter du gros équipement.

Les différences entre ces deux modes de consommation de matériel et la meilleure option selon la situation.

Location ou achat de matériel BTP: tout dépend de l’investissement

Concernant la location

La  location matériel professionnel BTP obéit à une nécessité temporaire en matière d’équipement de chantier. En outre, cette option autorise une gestion optimale des activités variables souvent observés au niveau des chantiers de BTP. Il peut s’agir d’un équipement qu’on n’est pas souvent appelé à utiliser.

La  location permet d’éviter l’investissement, d’amoindrir les charges et ainsi les entrepôts ne subissent pas un surplus de matériel.

Cela engendre une réduction des frais liés au stockage et à l’entretien ou à la réparation. En fait, seule l’entreprise de location matériel professionnel BTP s’occupe de la maintenance.

Par ailleurs, en louant, vous jouissez d’un matériel BTP qui figure parmi les équipements les plus récents. Comme il s’agit d’appareils quasi-neufs, les pannes sont rares. De plus, la location met à disposition les nouveautés du secteur.

Les salariés profitent de matériels à la fois ergonomiques, puissants, en toute sûreté. Il faut également tenir compte de l’élargissement garanti d’une gamme de services avec la location de matériel pour entreprises de travaux.

Louer un engin ou un matériel de chantier permet d’essayer une offre neuve et d’estimer les besoins avant de procéder à un achat. Il est plus facile de cerner les caractéristiques des appareils pour une bonne adaptation aux utilisations sur le terrain.C’est un bon test sur le terrain !

Concernant l'achat

Calculer l’amortissement d’un matériel

C’est un calcul sur la base du coût de fonctionnement et de l’amortissement qui vous permettra de décider si l’opération financière la plus avantageuse est la location ou l’achat.


L’amortissement consiste à bloquer sur chaque heure facturée un montant qui permettra de remplacer le matériel au moins équivalent lorsque le matériel initial sera en fin de vie. Cette somme permet aussi de payer les mensualités de remboursement d’un achat à crédit.


La valeur de remplacement se calcule ainsi : valeur d’achat hors consommables (ex : 40 000 €) X  taux d’amortissement  (ex : 0,300%) X nombre d’années d’amortissement (ex : 5 ans) = 40000*0,300*5 = 60 000 € pour un équipement payé 40 000 €.


Il existe en termes de comptabilité plusieurs types d’amortissement : linéaire, croissant, dégressif…


Exemple sur 5 ans (amortissement dégressif) :

  • Année 1, 80 % de la valeur de remplacement (40 000 € * 0,80 / 1200 h = 26, 66 €/h)
  • Année 2, 60 % de la valeur de remplacement (40 000, €*0,60 / 1200 h = 20 € /h)
  • Anné 3, 40 % de la valeur de remplacement (40 000, €*0,40 / 1200 h = 13,33 € /h)
  • Année 4, 20 % de la valeur de remplacement (40 000, €*0,20 / 1200 h = 6,66 € /h)
  • Année 5, 0 % de la valeur de remplacement.

Les annuités diminuent progressivement, ce qui permet d’amortir plus vite le matériel en début de vie.

En ce qui concerne l’achat de matériel de BTP, on peut suivre quelques étapes. L’ achat de matériel professionnel, parfois lourd en investissement et frais d’entretien, n’est recommandé que pour des équipements incontournables sur un chantier.

Pour un usage au quotidien ou très fréquent du matériel BTP, le rendement et la rentabilité sont atteints de manière rapide. Certains matériels à usage moins fréquent requièrent plutôt une location ponctuelle, notamment pour des raisons de sécurité.

En parallèle, l’achat permet une maîtrise renforcée du budget : cela permet de déterminer avec exactitude le prix de l’équipement, les immobilisations et investissements, ainsi que le coût des mensualités destinées au crédit.

On peut aussi profiter des appuis financierses des organismes d’état. Il faut savoir par exemple que la CPAM propose une aide pour la réduction de l’exposition aux risques du travail

L’achat de matériel pour les artisans et professionnels  permet la personnalisation des équipements et d’accroître la visibilité de l’entreprise via des logos, des panneaux de publicité apposés sur le matériel roulant par exemple.

Rentabiliser en louant aux confrères

Un propriétaire d’engins et de matériel BTP peut par ailleurs louer sa flotte ou ses outils, selon certaines conditions, et générer davantage de rentabilité ainsi qu’accélérer le retour sur investissement.


Il est possible de recourir à des sites dédiés qui œuvrent pour la mise en relation des professionnels du bâtiment. Ces derniers libèrent des charges administratives comme la gestion des demandes, des paiements ainsi que des disponibilités.


Cela suppose évidemment que le matériel soit impeccablement entretenu et les assurances informées.

Rentabiliser en louant aux confrères

Ou acheter/louer son matériel de chantier

Pour l’achat-location matériel professionnel destiné aux chantiers BTP, on peut s’orienter vers des grandes marques spécialisées, des centrales d’achat, des grossistes ainsi que les magasins dédiés. Il est également possible de racheter du matériel d’occasion ou de louer à un confrère.

Il est parfois possible de trouver des équipements dans certains magasins de bricolage. Mais elles ne proposent pas toutes des tarifs artisans et professionnels.

Plusieurs enseignes se spécialisent en location d’engins et d’outillage hydraulique ou électrique. Les marques elles-mêmes proposent des contrats de courte ou de longue durée en location, location/vente ou leasing. Ils sont rattachés à un contrat de service si la location matériel professionnel BTP oscille entre quelques mois à 3 ans.

On peut trouver plusieurs agences de location de matériel BTP qui disposent de halls d’exposition.

On peut aussi s’adresser à des loueurs de matériel pro pour le BTP en ligne à des prix réduits. Toutefois, il convient de bien se renseigner sur la fiabilité de l’entreprise prestataire.

Pour le matériel professionnel, on peut choisir entre l’achat classique en magasin ou l’achat direct sur un site en ligne. Si on opte pour l’achat en boutique physique, on peut obtenir les conseils avisés du vendeur.

Par ailleurs, il est possible d’essayer le matériel ou l’équipement sur place avant la décision d’achat. Les gros engins et les équipements encombrants sont généralement acquis auprès des magasins physiques.

Il conviendra, il va sans dire, de négocier la garantie pièces et main d’oeuvre.

Les équipements plus compacts ainsi que les divers accessoires font l’objet d’achat sur le web, ou le catalogue et l’offre sont plus vastes, même pour les pièces de rechange du matériel ancien. Les fiches produits sont généralement bien renseignées.

Les enseignes de matériel artisan et BTP

  • Les chaînes les plus connues sont Point P, Leroy Merlin, Castorama.
  • Il ne fait pas oublier Bauhaus, Brico Dépôt, Bricorama, Mr Bricolage, Home Boulevard, Bricoman... La plupart de ces enseignes disposent de sites marchands qui permettent l’achat location matériel professionnel, à la fois pour les professionnels et les particuliers.

Leur présence sur le marché depuis plusieurs décennies permet aux enseignes de bénéficier d’une bonne réputation, et d’être achalandées avec l’outillage de splus grandes marques.

Pour sa part, Point P demeure solidement ancré dans le secteur grâce à la vente d’engins et de tous types d’équipement lourds de chantier.

Bauhaus, Bricoman et Home Boulevard gagnent progressivement du terrain. Les loueurs professionnels en matériel et équipement BTP¨intègrent essentiellement des réseaux.

Des spécialistes de mise à disposition d’outillage, équipement et engins de chantier se spécialisent en bâtiment et travaux publics, en installations de bases de vie et en production d’énergie.  On peut citer Kiloutou, Loxam, Locamod Equip’Pro pour les engins, Locamod modules dédié aux bases de vie et Locamod Echafaudage. Quant à Aprolis, elle met en avant le comptoir et le numérique. Il s’agit d’une filiale du groupe Monnoyeur.

La clientèle peut couvrir ses divers besoins des chantiers à travers les pages professionnelles des sites marchands des loueurs-fournisseurs en équipement BTP.

De leur côté, les entreprises de matériel professionnel BTP (loueurs ou fabricants) apportent une réponse appropriée aux secteurs des travaux publics, des travaux routiers et au gros-œuvre de bâtiment. Les entreprises qui gèrent des chantiers de cette envergure ont généralement leur propre parc et atleirs d’entretien

Les entreprises PME-TPE sont cependant une niche intéressante, pour le neif comme pour l’occasion. Des distributeurs proposent de plus en plus d’offres modulaires (en nombre d’engins ou gamme selon un besoin (soudure, terrassement, excavation, forage...) qui répond aux besoins, moyens et possibilités des chantiers de taille plus modeste.

Les 10 matériels les plus demandés en location

Au niveau de la location matériel professionnel BTP, le top 10 des matériels les plus demandés inclut la mini-pelle, la nacelle, le chariot, la grue de chantier et les unités de traitement d’air associé à des stations de mesure de qualité de l’air.


Les équipements de sécurité comme les plateformes à ciseaux sont très sollicités également. Il ne faut pas omettre les équipements à motorisation électrique ou hybride qui respectent les normes environnementales.


Actuellement, les drones BTP sont très demandés. Quant aux exosquelettes, ils sont propices aux conditions de travail optimales mais restent difficiles à trouver et ont des utilisations assez rares.

Les prestations et tarifs

La  location matériel professionnel BTP se règle comptant à raison de 60 %. En outre, la livraison sur les chantiers pour une distance à moins de 30 minutes progresse fortement. Elle peut, ou non , selon les termes négociés, être offerte.

Par ailleurs, le recours au numérique pour la  location de matériel professionnel requiert davantage de sécurité, de tutoriels à destination des locataires et d’accompagnement à distance (service de support technique, applications etc.)

On peut inclure la location par heure, par jour, par demi-journée, entre autres.

Si la durée de location est approximative, on peut la consentir au forfait sans fixation de date d’achèvement spécifiée.

Les modifications de durée supposent un nouvel accord entre le loueur et le locataire de matériel BTP.

Pour certains engins, les loueurs proposent de fournir l’opérateur ou conducteur qualifié, pour un prix supplémentaire (grutier, CACES, etc.)

Compte tenu de la nature de l’utilisation du matériel, rendre l’outillage et les engins parfaitement nettoyés est impératif.

Recevoir des conseils, offres et newsletter : gratuit et sans engagement