Métier maître d’œuvre : compétences, salaires, difficultés et avenir

La profession de maître d’œuvre (MOE) a le vent en poupe puisque les Français sont de plus en plus attirés par l’accès à la propriété. Le MOE désigne en effet, génériquement, le porteur de projet, ou client (ou son représentant).

Si à l’échelle d’une construction particulier il est rare de faire appel à un maître d’œuvre (le propriétaire remplit ce rôle), en revanche dans les projets à plus grande échelle cela est très fréquent.

Cette page vous permet de comprendre la distinction entre maître d'œuvre (MOE) et maître d’ouvrage (MOA), afin de savoir si ces spécialisations vous intéressent en tant qu’artisan ou pro du BTP.

Métier maître d’œuvre

Différences entre maître d’œuvre et d'ouvrage

Il est parfois confus de faire la différence entre maîtrise d’œuvre et maîtrise d’ouvrage.

On pense souvent à tort que le maître d'ouvrage et le maître d’œuvre sont des professions réservées aux prestations de la construction.

Ces corps de métiers s'appliquent en fait à toutes les missions qui englobe des prestations de rénovation et de construction, que ce soit pour les particuliers ou les professionnels.

Les deux termes restent restent souvent nébuleux pour les gens.

Voici quelques pistes pour comprendre leurs différences et le rôle de chacun dans un projet.

Définition maîtrise d’œuvre

C’est la personne qui fait les choix techniques et prend les décisions (le client ou le représentant engagé). Il validera les moyens définis par le maître d'ouvrage pour atteindre les objectifs fixés en terme de coût, qualité et délais .


Son domaine d’actions : 

sélection des solutions techniques, des prestataires et sous-traitants mais aussi nomination du chef de projet (si c’est une entreprise) et du maître d’ouvrage. Il assume par ailleurs toutes les décisions intermédiaires liées à la conduite de projet.
Définition maîtrise d'ouvrage


Il s'agit du représentant de l'entreprise générale porteuse du besoin. Il intervient au niveau en amont du projet (étude de faisabilité, conseils...), mais aussi au niveau de la conception et de la réalisation. Il assume la responsabilité de l'ouvrage dans sa globalité, et fait la coordonne les différents prestataires.

Zoom sur le rôle du maître d'ouvrage

Appelé aussi MOA, c’est la personne qui porte le projet. Il définit un budget ainsi que les étapes clés et les délais nécessaires pour atteindre les objectifs. Il contrôle l'avancement du projet et en assure la bonne réception. Le résultat final du projet est appelé ouvrage.

Le maître de l'ouvrage ou maître d'ouvrage ou maîtrise d'ouvrage ou encore MOA, est la personne pour le compte de laquelle sont réalisés des ouvrages de bâtiment. Il est le commanditaire de ces ouvrages et c’est aussi lui qui qui en supporte le coût financier.

Le maître de l'ouvrage peut être soit :

  • une personne publique soit l’État, les collectivité, les communauté urbaine…
  • une personne privée, soit une société comme une SCI, SA.
  • une personne morale physique, soit un particulier

La loi MOP

Les missions et attributions d'un maître d'ouvrage public sont définies par le titre de la loi n° 85-704 du 12 juillet 1985 aussi appelé “loi MOP”. Une loi qui impose des obligations légales au maître d'ouvrage public et évoque les relations entre la maîtrise d'ouvrage publique et la maîtrise d'œuvre privée.

Certaines entités mentionnées à l'article I de la loi sont aussi soumises au Code des marchés publics. Il se peut que d'autres soit exclusivement soumises  à la loi sur la maîtrise d'ouvrage publique mais pas au Code des marchés publics.

La loi MOP stipule que le maître d'ouvrage public ne peut se démettre de ses obligations et se doit de rédiger un document appelé “programme”, il en d’ailleurs l'unique dépositaire vis-à-vis de la maîtrise d'œuvre.

Le maître de l'ouvrage doit indiquer clairement :

  • le futur ouvrage
  • ses besoins en tant qu'utilisateur final
  • le calendrier
  • le budget à respecter.

Le maître d’œuvre

C’est une personne ou une entreprise chargée de la conception physique du projet, qui assure le suivi des travaux et la coordination des différents professionnels investis dans le projet.

Le maître d'œuvre est le professionnel qui régente le chantier.

Cette personne peut être soit :

  • un architecte
  • un urbaniste
  • un architecte d'intérieur
  • un bureau d'études
  • un économiste de la construction
  • un entreprise tous corps d'état
  • un artisan
 loi MOP

Les obligations du maître d'œuvre

Dans le cadre de la conception du projet le maître d'œuvre doit remplir plusieurs obligations en tant que professionnel. ​

Il doit :

  • Définir le projet conformément aux critères du maître d'ouvrage en fonction du cahier  des charges
  • Rédiger les contrats.
  • Déterminer les choix techniques
  • Orienter le maître d'ouvrage dans le choix des entreprises de construction
  • Coordonner le chantier en veillant au respect des critères de qualité, de délais et de budget et de sécurité
  • Être le chaînon entre les professionnels et le maître d'ouvrage
  • La surveillance des travaux.
  • La réception des ouvrages.

Il ou elle exécute ces missions en contrepartie du paiement d'honoraires par le maître d'ouvrage.

La différence entre le maître d’œuvre et le maître d'ouvrage est essentielle dans le management de projet. Il faut distinguer la finalité du projet et à sa réalisation.

La MOA doit être au delà de la partie opérationnel pour repositionner l'ouvrage dans son contexte.

Le MOE doit lui être concentré sur le suivi du cahier des charges, afin de livrer un ouvrage en conformité avec ce qui est stipulé dans le contrat,.

Il se peut aussi que l’on trouve un Maître d'ouvrage délégué.

Lorsque le projet intègre plusieurs étapes ou l'intervention de différents professionnel, c’est notamment le cas avec les appels d'offres, il est possible de faire appel à un maître d'ouvrage délégué en fonction de la difficulté du projet.

Le MOE est choisi par le MOA, pour la réalisation de la mission dans des conditions qui déterminés lors de la signature d’un contrat. Un contrat qui stipule des délais, de la qualité, des coûts, etc.

Le maître d’œuvre conçoit les plans, organise, coordonne tout en supervisant les différents corps de métiers, qui sont parties prenantes au projet. C’est aussi lui qui livre le projet, une fois celui ci terminé.

Devenir maître d’œuvre. 

Organisé et rigoureux, vous souhaitez coordonner les différentes étapes d’un projet de construction ? Le métier maître d’œuvre est fait pour vous.

Le maître d’œuvre est un poste stratégique dans le déroulement des travaux, parce qu'il conseille, supervise, conduit et conçoit l'ensemble des tâches à effectuer (la plupart du temps pour le compte de quelqu'un d'autre).

Attention

Le maître d’œuvre peut aussi désigner une personne juridique, comme une entreprise ou une personne morale.


En quel cas ce n’est pas forcément un professionnel de la construction ! Encore une fois, tout dépend de l’échelle et du contexte du projet.

Vous envisagez une reconversion en tant que maître d’œuvre, vous voulez en faire votre métier ou vous êtes simplement en quête de renseignement sur une formation maître d’œuvre.

Ce métier nécessite la maîtrise de plusieurs domaine de compétences car il englobe une partie architecturale et technique. Il faut aussi avoir le sens du contact humain pour gérer les différents corps de métier et enfin être polyvalent pour trouver les solutions techniques aux éventuels problèmes durant et après la réalisation des travaux.

Le maître d’œuvre doit savoir collaborer avec de nombreux métiers comme les entreprises de BTP, les responsables de l’urbanisme ou du développement durable mais aussi maîtriser les logiciels de dessin et planification.

Maître d’œuvre et études

Il n’existe pas de formation obligatoire. Il est possible de devenir maître d’œuvre sans diplôme si l’on possède une expérience professionnelle dans le bâtiment.

Cependant l’obtention de certains diplômes comme un BTS d’Économie de la construction, un diplôme d’une école d’ingénieurs ou d’une École de commerce seront nécessaires.

Des professionnels du BTP ou artisans ayant cette double compétence sont régulièrement appelés à intervenir comme MOE. S’ils ont démontré des compétences en coordination et gestion d’équipes particulièrement.

La formation maître d’œuvre est accessible aux titulaires du baccalauréat.  Les conditions d’admission varient en fonction des établissement. Par ailleurs il est possible de suivre une formation maître d’œuvre à distance, ou en alternance.

Enfin, il est aussi possible d’associer VAE et maître d’œuvre ou encore maître d’œuvre et formation AFPA. Le niveau nécessaire? Un diplôme de niveau trois (une licence) 

Quel prix pour une formation maître d’œuvre ?

La formation au métier de Maître d’œuvre tourne autour de 2500 € par an dans un organisme de formation à distance.

 Les débouchés d’un maître d’œuvre

Vous aurez le choix de travailler pour le secteur privé en intégrant une entreprise de travaux public en tant que TP maître d’œuvre  ,un cabinet d’architecture ou encore de devenir maître d’œuvre dans le bâtiment ou pour le secteur public.

Une grande majorité des maîtres d’œuvre décident d’opter pour le secteur privé.

Néanmoins, ces derniers temps, on constate l’augmentation du nombre de cabinets regroupant plusieurs professionnels qui souhaitent mettre en commun leurs compétences et leurs spécialités.

Les métiers du maître d’œuvre :

  • maître d'ouvrage
  • chef de chantier
  • gestionnaire des sous traitants
  • conducteur de travaux
  • économiste de la construction
  • dessinateur projeteur
  • urbaniste
  • chargé d'affaires
  • métreur ou géomètre

Étude de postes du maître d’œuvre :

  • préparation, gestion et coordination du chantier
  • suivi de chantier
  • management équipe
  • négociation clients
  • réhabilitation du patrimoine
  • analyse de faisabilité
  • topographie

Le salaire du maître d’œuvre

En début de carrière, le salaire d’un maître d’œuvre est de 26 000 € par an,  le salaire d'un maître d’œuvre par mois est de  2200 € 


Puis avec l’expérience les évolutions de salaire possible sont les suivantes :


  • 25 000 € après 3 ans d’expérience
  • 28 600 € après 5 ans d’expérience
  • 35 000 € après 10 ans d’expérience

A noter que le salaire aide maître d’œuvre est compris entre 1800 et 2000 € brut par mois.


Comptez aussi en moyenne 10% de moins en province par rapport à l'Ile-de-France.

Devenir maître d’œuvre à 50 ans

Chacun peut décider de devenir maître d’œuvre tout en conservant son activité initiale, ce qui offre une liberté totale sur le plan professionnel. La profession repose essentiellement sur l’acquisition de diverses compétences.

Par définition, un professionnel d’une cinquantaine d’années aura toutes les chances de se qualifier aux requis du métier.

Recevoir des conseils, offres et newsletter : gratuit et sans engagement